Accueil La géobiologie Champs de torsion

Champs de torsion

Il est intéressant de comprendre l'origine et la nature des nuisances véhiculées par le sol. Les perturbations issues de pylônes, d'antennes relais ou d'éoliennes installées sur des points géopathogènes (points négatifs pour la croissance de la vie), provoquent des nuisances que l'on appelle champs de torsion.


Les recherches ont permis de mettre en avant deux types de champs de torsion :

  • Les champs de torsion statiques, induits par la forme d'un objet . Il s'agit des ondes de forme étudiées en géobiologie, qui peuvent également être produites par un menhir, un mât, un pylône, ou encore par les microcircuits de portable sans batterie.
  • Les champs de torsion dynamiques, qui constituent une composante de torsion d’ondes électromagnétiques et qui sont donc présents dès qu'il y a présence d'une onde électromagnétique.

Les champs de torsion sont créés par un spin des particules élémentaires ou par une forme. En effet, ces champs de torsion résultent de la nature des spins (moment angulaire des particules) : en pivotant sur elles-mêmes, les particules transportent de l’information sans énergie.

En fonction du sens du spin on parlera d'un champ de torsion droite (dextrogyre) ou gauche (levogyre). Les travaux de l'académicien russe Vlail Kaznatcheev ont démontré que les champs de torsion gauche ont une influence négative sur le vivant tandis que les champs de torsion droite ont un impact positif.




• Les champs électromagnétiques sont créés par une charge électrique.

• Les champs gravitationnels sont créés par une masse.

Les champs de torsion sont créés par un spin (moment angulaire de particules quantiques) et/ou par une forme


Depuis quelques années, les phénomènes géobiologiques naturels véhiculent également des champs de torion levogyre (gauche) qui trouvent le plus souvent leur source dans des installations technologiques (pylône, antenne GSM, transformateur...).